Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 12:15

Partager cet article

Repost 0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 11:16

 

Amis du gros rock, je vous salue,

Dans le cours précédent, vous avez fait connaissance des power chords (accords de puissance), une technique très utilisée à la guitare électrique mais aussi à l'acoustique ("Polly" de Nirvana en est un bon exemple)

Aujourd'hui, nous allons voir une des techniques principales de la main droite, donc au niveau du rythme, dans l'application des accords de puissance : le palm mute. Littéralement, palm mute signifie en bon françois "étouffement par la paume de la main".

 

Le principe est simple :

 

1.  Tenez votre médiator entre le pouce et l'index en veillant à n'en faire sortir que la pointe.

2.  Posez la tranche de la paume de votre main droite sur le chevalet, en veillant à ce que la main ne touche que très légèrement les cordes.

3.  Attaquez les cordes à l'aide de votre méditor.

Si ça ne marche pas

Deux raisons expliqueraient l'obtention d'un son qui n'est pas recherché :

1.  Votre main ne touche pas du tout les cordes, dans ce cas le son obtenu est identique à un son obtenu sans poser la main sur le chevalet, c’est-à-dire que la corde vibre normalement.

2.  Votre main "déborde" sur les cordes : si vous posez votre main trop loin sur les cordes, le son est très étouffé et donne comme un son métallique, ou alors les cordes ne vibrent presque pas ou pas du tout.

La solution : veillez à ce que la paume de la main soit juste sur le bord du chevalet, cela permettra aux cordes de vibrer, mais pas trop.

 

Voilà ce que cela donne au niveau du son :

 


 

 

La batterie en playback est téléchargeable sur l'article sur les power chords

Les tablatures des exercices  (à noter que tous les coups se donnent vers le bas) :

Exercice 1 :

 

 Palm mute ex.1

 

 

Exercice 2 :

 

Palm mute ex.2

 

 Exercice 3 :

 

 Palm-mute-ex.3.png

 

Pour les questions, c'est sur le forum.

 

Rock on, et guitaristiquement,

Alex P.

 

Partager cet article

Repost 0